London Calling – Carte postale #16

Ou plutôt « UK Calling » mais il serait plus difficile de retrouver dans ce titre la référence qui me tient tant à cœur* …

La semaine dernière, nous avons passé 5 jours au Royaume-Uni, pour nos premières vacances à 4 hors séjours dans la famille.

Nous avons commencé par une petite partie du Pays-de-Galles, avec le château de Conwy, une cascade, un musée du train sans prétention aucune qui a beaucoup plu à notre H., et une vague artificielle pour mon surfer de mari dans le Snowdonia National Park. Puis un petit arrêt à l’usine Cadbury où malheureusement tous les horaires de visite étaient complets, mais où nous avons bien profité tous les 4 de la boutique. 😉 Et, last but not least, une journée / deux nuits à Londres …

En toute honnêteté, nous appréhendions un peu beaucoup ce voyage avec deux enfants en très bas âge, les deux vols d’environ 2h, les heures de voiture, les repas de J. pas toujours calmes et rapides, ses nuits parfois difficiles … Et nous avons survécu ! Pas sans aucun accroc bien sûr, notre séjour à Londres ayant par exemple débuté par la recherche en urgence d’un médecin et le rendez-vous chez ledit médecin (après une fin de nuit et une journée où il était vraiment très encombré, J. est allé mieux d’un coup le soir-même et nous a permis de passer une chouette journée à Londres) …

Et c’est cette journée que j’ai envie de retenir, journée qui nous a permis de nous rappeler de nombreux bons moments lors de l’année scolaire 2009-2010 que nous avons passée à Londres … Nous y retournons régulièrement depuis, mais cela faisait 2 ans 1/2 depuis la dernière fois, où H. avait 9 mois, il n’avait donc, forcément, pas pris la mesure de la ville. Du haut de ses 3 ans 1/2, ça a été bien plus le cas, en commençant tout d’abord par le fantastique tube :

IMG_20171101_171920

Mind the gap

Nous avons enchaîné les visites culturelles le matin : M&M’s et Lego stores à Leicester Square. 🙂

Puis quand même le musée des transports londoniens à Covent Garden, qui a épaté notre H. passionné de trains, et où J. n’était pas en reste, bien sûr :

edf

Et l’incontournable traversée de la Tamise à la première place en haut du grand bus rouge :

IMG_20171102_153032

Nous avons même réussi à déjeuner à peu près calmement dans notre restaurant de fish & chips préféré : the rock and sole plaice près de Seven Dials.

Voilà, Londres était fidèle à elle-même, nuageuse, grise, un peu sale, des grues pour des nouveaux chantiers partout, mais j’étais fidèle à moi-même aussi : complètement fascinée par l’effervescence de la ville, toute heureuse de parler anglais et de chercher notre chemin en métro, très émue de repasser par certains endroits, et encore plus de les montrer à mon grand-petit garçon …

* : London Calling de The Clash est une de mes chansons favorites depuis toujours … Je suis loin d’être critique musical, mais tout de même, ce son, ces voix, ce texte si engagé et pessimiste (références à la seconde guerre mondiale, et à M. Thatcher, forcément), et ce clip, bien sûr …

Depuis notre année à Londres, il m’est difficile de l’écouter sans avoir les yeux qui piquent bien fort, comme par exemple vendredi matin dans la voiture vers l’aéroport en quittant les faubourgs de Londres …