[TAG 100% MILK] Ma vie de maman

Tiens tiens, elle sait encore se servir d’un clavier, celle-ci ? 😉

Et bien oui, et en fait c’est surement en partie car je me sers trop de mon clavier dans mon boulot que je ne suis vraiment plus trop présente sur WordPress … je passe tout mon temps libre à lire (le cycle entier de « La tour sombre » de Stephen King, par exemple en ce moment – une grosse claque, bref) …

Mais me voilà aujourd’hui car Mme Ourse m’a taguée (coucou, toi) ! Alors je joue le jeu …

1- Présente toi en quelques mots, combien as-tu d’enfants ? Quels sont leurs prénoms ? Quel âge ont-ils ?

MA, 35 ans, deux petits garçons : H., 3 ans bientôt 1/2, et J., 15 mois 1/2, et un chat, Naruto, 9 ans (comment ça c’est pas le sujet ? 😉 ).

bty

2- Avant de connaître officiellement le sexe de ton enfant, le connaissais-tu déjà au plus profond de toi ?

Pour H., nous avons eu un pronostic (juste) dès l’écho du premier trimestre, alors je crois que je n’avais pas eu le temps de me poser la question, je trouvais déjà ça absolument fou fou d’être enceinte !

Pour J., nous l’avons appris un peu plus tard, j’étais vraiment curieuse de savoir, mais je crois oui que je savais que ce serait un garçon, je ne me vois pas du tout maman de filles, en fait …

En tout cas, nous avons toujours voulu savoir le sexe avant la naissance, car nous avons besoin de nous projeter « entièrement » dans chaque bébé.

3- Maman au foyer ou maman au travail ?

Au travail ! Un petit peu trop ces derniers mois, d’ailleurs …

Pour ma première grossesse, j’ai été arrêtée 2 semaines 1/2 avant le congé maternité officiel, et j’ai repris aux 4 mois de H. (mais il est né avec 4 semaines d’avance, donc je n’ai pas prolongé de beaucoup). Pour J., j’ai été arrêtée très tôt à 28 SA, et j’ai repris lorsqu’il avait 6 mois, en posant deux mois de congé parental. J’aimerais dire que j’en ai bien profité, mais c’est malheureusement faux … Il faut croire que je suis faite pour travailler …

Je travaille par contre au 4/5ème depuis ma reprise après la naissance d’H., j’avais mes vendredis jusqu’à sa rentrée à l’école en septembre (!), c’est à présent le mercredi que je ne travaille pas (je trouve ça mieux d’ailleurs, car ça coupe bien la semaine). Je suis néanmoins partagée sur mon expérience du 4/5ème, car dans mon métier je n’ai pas vraiment une charge de travail moindre, et je travaille donc beaucoup les 4 autres jours de la semaine, et parfois mon jour off aussi. Je n’arrive pas trop à couper et regarde/traite mes mails quand même ce jour-là, et puis parfois, notamment si la sieste n’a pas été assez longue à mon goût, je trouve la fin d’après-midi seule avec mes deux loustics un peu longue … Voyez, la maman de l’année, c’est moi ! 🙂

Petite particularité : je travaille de chez moi depuis ma reprise après la naissance d’H., car nous avons quitté Paris à ce moment-là pour le sud-est, et ma boîte parisienne a accepté le télétravail. J’avoue que c’est quand même très confortable : pas de temps de trajet, un peu plus de flexibilité pour gérer certaines choses à la maison, et un confort certain à bosser depuis mon bureau avec sa jolie verrière et donnant sur notre grande terrasse … Mais mes collègues me manquent aussi tout de même … Lorsque je vais à Paris au siège, à peu près deux jours une fois par mois, je suis ravie d’échapper un peu à la routine quotidienne, mais mes asticots me manquent … Ah, éternelle ambivalence de la vie …

4- As-tu un objet ou quelque chose de symbolique faisant référence à tes enfants qui ne te quitte jamais ?

Le cadeau de naissance de mon mari pour J. est une gourmette que je ne quitte jamais, avec le prénom de chacun de mes garçons sur chaque face. J’ai également en projet de retravailler mon vieux tatouage à l’omoplate pour intégrer leurs initiales, mais je n’ai pas encore eu le temps de me pencher vraiment dessus …

Sinon j’ai bien sûr plein de photos dans mon téléphone que je regarde lorsque j’ai un coup de mou, et leurs photos d’identité dans mon porte-feuille.

5- As-tu déjà vécu une situation où ton instinct de maman a pris le dessus ?

Euh rien ne me vient … Pour l’instant on a échappé aux gros bobos genre fractures ou aux maladies « louches », et au contraire, J. est embêté par un reflux interne depuis ses premières semaines, et je trouve justement que nous n’avons pas très bien géré son trouble …

6- Fais-tu partie de ces mamans qui ont gardé leur test de grossesse ?

Alors là, oui ! Désolée c’est crade tout ça, mais la réponse est oui, je les ai tellement contemplés avec une incrédulité et une excitation folles que je ne pouvais que les garder. J’ai deux mini-valises pour chacun (Petit Bateau et Bout’chou, pour être précise), où sont rangés notamment les tests de grossesse, leur premier pyjama, leur bonnet de naissance marqué à leur prénom, leurs chaussons et leur bracelet de maternité, et une mèche de leurs cheveux après la première coupe (bon ok ça ce n’est que pour H. pour l’instant lol).

7- As-tu du mal à te séparer des affaires de tes enfants ?

Ce n’est pas encore vraiment arrivé, car comme ils sont assez rapprochés (2 ans et 2 mois), que ce sont deux garçons nés à peu près à la même saison, j’ai gardé tous les vêtements pour l’instant, ainsi que l’équipement de puériculture. La question va se poser au fur et à mesure, et oui, ça va surement picoter un petit peu, car le deuil du troisième enfant se fait difficilement chez moi … voir la réponse à la dernière question …

Mais en règle générale, je suis sans pitié lorsque je fais du tri, donc je pense que ça va se faire tout seul … Bon j’avoue qu’en théorie je devrais déjà me débarrasser des habits trop petits de J. (du naissance au 12 mois, donc), mais je ne m’y résous pas (je me persuade qu’ils pourront servir un jour à ma belle-sœur) … Par contre, après une nuit apocalyptique en mai dernier, j’ai mis mes vêtements de grossesse dans une borne de ma ville … en pleurant à chaudes larmes, évidemment … 🙂

8- Un achat qui te trotte dans la tête depuis quelque temps mais que tu n’as pas encore fait ?

J’avoue que mes enfants sont affreusement gâtés par leurs grands-parents et leur tatie, donc nous ne faisons pas tant de grandes dépenses que ça … Mon mari est en train de leur construire un toboggan / mur d’escalade sur la terrasse, donc c’est déjà pas mal …

9- On dit souvent que pour un premier enfant, on a du mal à acheter d’occasion. As-tu réagi différemment pour ton deuxième enfant ?

Je ne pense pas, nous sommes assez adeptes du bon coin (dans les deux sens), donc nous avions fait quelques achats d’occasion pour H. déjà. Pour ses vêtements, on m’en avait prêté un petit peu. Là, forcément, J. bénéficie de toute la garde-robe de son frère (qui a servie au fils d’amis entre-temps).

10- Un fait marquant depuis la naissance de tes enfants à nous raconter ? Qu’il soit heureux ou un peu moins …

Euh, à part le fait de ne pas avoir fait de grasse matinée depuis près de 3 ans 1/2 ? 🙂

Il y a plein de moments marquants, forcément, toutes les premières fois liées à l’apprentissage d’un enfant, et même pour le deuxième, ça remue les tripes ! Là forcément ce qui me vient à l’esprit, c’est l’entrée à l’école de mon grand H., une très forte émotion pour moi …

11- As-tu déjà craqué nerveusement depuis que tu es maman ?

Malheureusement oui, bien trop souvent ! Surtout depuis la naissance de J. … Son reflux nous pourrit bien la vie quand même, mais finalement peut-être même sans ça, deux enfants rapprochés (ou pas) c’est toujours difficile ?

Le fait que je travaille beaucoup n’arrange rien bien sûr, j’ai peu de moments pour me détendre … Et encore, mon mari est très présent ! Mais du coup, je culpabilise, car j’ai l’impression de beaucoup moins m’occuper des loustics que lui … Le cercle vicieux, quoi …

Il y a donc régulièrement quelques moments WTF où je pleure comme une débile, en ayant envie de tout foutre en l’air, de partir seule, tranquille, n’importe où … Bien loin de la parentalité positive et bienveillante, donc … Et pourtant, vous savez à quel point je l’ai désirée, ma fratrie … 😦

12 – Voulais-tu plusieurs enfants avant d’en avoir ? Ton avis a-t-il changé depuis ?

Et la question à 10000 balles pour finir … J’en ai déjà parlé à plusieurs reprises ici, je suis une fille unique frustrée qui rêve d’une famille nombreuse … La réalité, c’est deux parents assez égoïstes, qui veulent se garder du temps pour eux (et qui travaillent plutôt beaucoup), et c’est surtout un deuxième bébé assez difficile malgré lui, qui nous a franchement vacciné contre un troisième bébé … Mais, pfiou, qu’est-ce-que c’est douloureux de se faire à cette idée …

Du coup, je me rattrape avec la famille qui habite notre maison Duplo (de plus en plus grande, vous noterez) : 5 enfants dont des jumelles ! Mais, pas folle la guêpe, il y a une jeune fille au pair qui vit là à demeure dans son studio au dernier étage :

IMG_20171007_183222

🙂

Sur ce clin d’œil, je tague à mon tour Madame Chou !