Effort & Récompense

Il y a six ans, le 23 janvier 2011, en montant sur la balance de mes beaux-parents, j’étais loin de m’imaginer que j’allais profondément modifier mon mode de vie pour les années à venir …

Il m’arrive encore maintenant de me demander comment un acte aussi anodin a pu influer autant sur ma vie, en bien et en mal évidemment … Au point que je me souvienne de la date précise ! Bon, certes, j’adore me souvenir des dates « importantes », et les « célébrer », au moins dans ma tête, chaque année … Mais là, tout de même, une simple pesée ?

Oui mais ce matin-là, en montant « out of nowhere » sur la balance de mes beaux-parents qui trône toujours dans leur salle-de-bains, j’ai eu un triple choc : le nombre affiché était bien 5 kgs au-dessus de ce que j’imaginais (je ne me pesais plus depuis des années), je me rapprochais dangereusement d’un changement de dizaine, et j’avais pris environ 10 kgs en 10 ans, depuis le départ de chez mes parents à 18 ans pour mes études supérieures …

Je vous l’ai déjà raconté, en quelques semaines, la volonté était là, il me fallait absolument au moins arrêter de grossir, et pourquoi pas perdre quelques kilos … Evidemment, c’est allé bien plus loin que cela, en moins de trois mois j’ai perdu environ 8 kilos, me suis stabilisée peu après à environ 6 kilos en moins, que je n’ai jamais repris depuis (sauf pendant mes grossesses bien sûr), et je me suis également pas mal musclée.

Pour cela, j’ai changé mon alimentation, évidemment, mais j’ai également changé mon mode de vie : je me suis mise à beaucoup marcher (nous étions à Paris à cette époque-là et j’ai commencé à marcher ou à prendre un vélib au lieu du métro – j’avais le temps, nous n’avions pas d’enfants ! 🙂 ), j’ai fait plus de sport, et augmenté les sorties le week-end avec mon Mari au lieu de rester affalés dans notre canapé (il a d’ailleurs lui aussi perdu du poids à l’époque), et même les tâches ménagères.

Bien sûr, j’ai plus que frôlé le comportement anorexique, c’est certain, je le frôle encore surement, en tout cas je suis toujours dans le contrôle, et c’est tout aussi certain que nos soucis pour concevoir H. viennent de là (arrêt de la pilule moins d’un an après le début du régime, et anovulation complète) …

Mais je préfère me concentrer sur le positif, car cette prise de conscience et tout ce qui a suivi m’ont apporté des éléments fondamentaux, je trouve – en plus d’une meilleure hygiène de vie, enfin j’espère, et d’un corps de ouf, bien sûr (attention, humour ! 🙂 ).

Le truc le plus trivial, c’est avoir redécouvert la sensation de faim … Depuis des années, je mangeais sans trop savoir si j’avais faim, juste parce que c’était « l’heure de manger », ou parce que j’avais des biscuits ou des bonbons à grignoter dans mon tiroir au travail … A présent, j’essaie dans la mesure du possible d’avoir bien faim avant de manger, c’est tellement agréable de manger un truc trop bon quand on a bien faim !

Je retiens également la notion d’effort et de récompense, que j’applique à présent à d’autres domaines, notamment dans mon travail. Cela découle directement de mon mode de fonctionnement alimentaire actuel qui me permet de me maintenir aisément à mon poids « préféré » : l’alternance de jours (ou de repas) diète/plaisir, que je vous expliquais aussi dans cet article.

J’ai réalisé qu’une religieuse au chocolat avait bien plus de saveur après un ou deux jours à manger léger, ou qu’il était bien plus facile de se motiver à faire un footing en ayant en tête un bon plateau de sushis, par exemple … J’aime beaucoup cette notion d’effort accompli et d’objectif atteint, et le fait qu’on s’offre un petit plaisir pour se récompenser …

tumblr_mmhpzphBhU1reb2pfo1_1280.jpg

Exemple testé et approuvé : les cupcakes de la Magnolia Bakery après avoir marché des kilomètres dans New-York en amoureux ❤ 

Dans le travail, j’applique cela aussi au quotidien : je me fixe des objectifs à moi-même dans la journée, par exemple « allez je me mets à fond sur le dossier Machin, et quand j’ai fini je vais faire un tour sur WordPress ». 🙂

Maintenant, je me demande si nous appliquerons cela dans l’éducation de nos enfants, parce que, finalement, cette notion se rapproche un peu du « bâton et de la carotte » – enfin, de la carotte, en tout cas. Je n’aime pas trop cette idée de dire aux enfants « si tu fais bien ceci, tu auras droit à faire cela », mais je m’aperçois que nous le faisons déjà avec H. ! « Si tu acceptes de t’habiller maintenant, tu pourras regarder un autre épisode de Tro-tro » … 😦

Et vous, ça vous parle, la notion effort / récompense ?

Publicités

13 réflexions sur “Effort & Récompense

    1. Ouais je suis pas très fière quand on utilise ce genre de « trucs », mais ça commence à bien marcher, et je suis sure que ça marche de plus en plus quand ils grandissent, alors bon … 😦

      J'aime

  1. J’apprécie cette philosophie de se dire que « ce que j’ai, je l’ai gagné/reçu à la sueur de mon front ». Ça me rend fière d’avoir dû me battre pour arriver à construire ce que j’ai… les études, mon foyer … les enfants 💕😊

    Aimé par 1 personne

    1. Oui ! Et, vraiment, j’applique la notion effort/récompense au quotidien, pour des toutes petites choses, souvent liées au boulot, à la bouffe, ou aux tâches ménagères, par exemple.
      Bises !

      J'aime

  2. alors là ! ça c’est une sacrée question ! je me rends compte que non. Je ne « négocie » pas du tout avec les loulous. Mais s’ils font quelque chose de « bien », je les encourage et les félicite. Mais à vrai dire c’est sans doute pour ça qu’ils veulent jamais faire ce que je leur demande ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Et bien bravo de réussir à ne pas négocier ! Je me rends compte qu’on le fait assez souvent quand même … Tu dois avoir bien plus de patience que nous alors … 🙂
      J’espère que vous allez bien tous les quatre.

      J'aime

    1. Bienvenue ici !
      Je t’admire de ne pas le faire avec ton enfant, nous ne sommes pas très patients et devons quand même assez souvent « négocier » des choses avec notre H. pour arriver à nos fins. 🙂

      J'aime

  3. Je trouve ça positif de faire des efforts et s’offrir des récompenses, c’est une façon saine d’effectuer des tâches obligatoires tout en se gardant un côté plaisir dont on a besoin ! Je me reconnais assez dans ta façon de penser ! 😉
    Après, pour petite costaude, je n’ai pas assez de recul pour dire ce qu’on fera mais ce qui est sûr c’est que valoriser ses efforts et lui offrir des récompenses me semble assez normal !
    Plein de bisous !

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai toujours été mince en mangeant comme 4 (mais suis plutot sportive) mais là depuis la grossesse, je ne retrouve pas ma ligne. je fais attention pourtant mais y a 5 kilos qui partent pas, c’est pas mal 5 quand même. Du coup je me pose pas mal de questions, je sais pas trop comment je vais faire. Puis mes cycles ne repartent pas bien non plus donc faudrait que je fasse un régime assez raisonné me semble t il. en tout cas il semble que tu aies trouvé ton équilibre alimentaire, bravo bravo !

    Aimé par 1 personne

    1. Arf, ton petit bout a quel âge ? Peut-être fais-tu moins de sport ?
      Si tu veux on peut parler régime par mail, mais mes premiers conseils se seraient d’analyser ce que tu aimes, tes habitudes alimentaires, et ce que tu pourrais changer « facilement » pour réduire ton apport calorique chaque jour (par exemple moi ça ne me dérange pas de ne pas manger le soir, d’autres personnes cela va être le matin, ou juste enlever le fromage et/ou le dessert à midi, etc) … Ma règle principale déjà c’est « manger quand on a bien faim », et essayer de s’arrêter à temps (plus dur lol).
      Pour tes cycles c’est embêtant en effet … Désolée j’ai zappé, mais avais-tu des problèmes de cycles / d’ovulation avant d’avoir ton bébé ?
      Bises …

      J'aime

      1. Hello, ma puce a 6 mois et demi. Oui je pense à toi et j’essaie déjà de bien penser à quand j’ai faim ou pas, je pense que j’arrive à diminuer. Le truc c’est que j’adore manger, je suis une grande mangeuse alors c’est un grand changement d’habitude pour moi. C’est clair je fais moins de sport en ce moment notamment moins de course à pied (j’habite québec pour 2 ans et en ce moment il fait -15…!). Par contre je suis presque plus musclée qu’avant la grossesse tellement j’ai fait de gym post accouchement. Pour mes cycles, ouais je suis super dégoutée. J’ai eu mon retour de couche le 17 décembre et depuis toujours rien, on est le 1er février. Avant bébé, j’avais des cycles irréguliers (entre 30 et 50 jours) mais ça a pas duré longtemps car j’ai vite pris duphaston puis PMA et grossesse à IAC 2…Suis diagnostiquée OPK comme toi je crois.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s