Les vaisseaux du cœur – Benoîte Groult

La romancière et journaliste Benoîte Groult est morte lundi dernier à l’âge fort honorable de 96 ans, dans sa villa au bord de la mer, pas très loin de chez moi …

Je n’ai lu qu’un seul livre d’elle : Les vaisseaux du cœur, sorti en 1988. C’est un des romans préférés de ma mère, et elle me l’a conseillé il y a bien longtemps déjà, j’ai du le lire pour la première fois il y a une quinzaine d’années …

IMG_20160624_113613

Si je n’ai lu qu’un seul livre d’elle, ce n’est pas qu’il était moyen, c’est au contraire que je l’ai trouvé remarquable, et qu’il m’a marqué à jamais. C’est une règle tacite (et surement stupide) que j’emploie avec les quelques livres que je vénère : par la suite, je n’en lis pas d’autres du même auteur, par peur d’être déçue (je n’ai ainsi lu aucun autre roman de Romain Gary à part Les Cerfs-volants, mon oeuvre favorite-pour-toujours – j’en reparlerai) …

Bref, je me permets du coup de vous conseiller vivement cette magnifique histoire d’amour de toute une vie entre deux personnes si différentes, qui n’ont jamais vécu ensemble et qui se sont contentées, en une quarantaine d’années, de quelques jours par-ci par-là passés ensemble – à faire l’amour, principalement … Et pourtant, il y a tellement plus que le sexe dans ce bouquin …

George et Gauvain* …

« En deuil d’un homme avec lequel je n’aurai jamais passé Noël. Et pourtant dans un mois, je vais passer mon premier Noël sans lui. »

* : George est la fille et Gauvain le garçon … prénom qui lui va à la perfection, mais je vous laisse en juger …

Publicités

5 réflexions sur “Les vaisseaux du cœur – Benoîte Groult

  1. J’irai acheter les 2 livres que tu conseilles, tu donnes vraiment envie de les lire. Je n’ai rien lu de Benoite Groult, ce sera l’occasion. Quant à Romain Gary, j’ai lu La vie devant soi, j’ai bien aimé.
    Mon livre fétiche c’est Lettre d’une inconnue de Stefan Zweig, je trouve l’histoire magnifique et tragique.
    En tout cas merci beaucoup pour cette critique litteraire 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Comme je le disais, donc, avec la honte, je ne me suis jamais résolue à lire La vie devant soi car mon attachement à Romain Gary à travers les Cerfs-Volants est tellement immense, que j’ai peur d’être déçue … Bizarre, n’est-ce-pas ?
      Par contre, je prends note de ton livre fétiche, et essaierai de le lire à l’occasion. Merci à toi ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s