Une bien meilleure personne …

Je n’en doutais plus beaucoup depuis toutes ces années à me fréquenter, mais j’ai eu encore la confirmation que je ne suis décidément pas une très belle personne …

Ou en tout cas qu’il y a de bien meilleures personnes que moi …

Ces derniers jours, une amie était en vacances par chez nous. Je vous en ai déjà parlé, près de cinq ans d’essais, une prise en charge tardive pour enfin découvrir un Monsieur OATS, une FIV1 l’année dernière qui n’a rien donné malgré quatre beaux embryons … A l’aube de FIV2 en février, Monsieur craque et préfère faire une pause (dans leur couple aussi ?) … Alors vous n’imaginez que trop bien l’état d’esprit actuel de mon amie …

J’avais déjà été agréablement surprise de sa réaction lors de l’annonce de ma grossesse fin janvier, mais nous ne nous étions parlées qu’au téléphone, et on peut toujours se dire que c’est plus facile de masquer ses sentiments au téléphone …

Mais là, elle a tenu à passer la journée de vendredi avec moi, et donc avec H. et mon gros bidon. J’ai évidemment veillé à ne jamais parler spontanément de ma grossesse, mais elle a posé plein de questions, a voulu voir la future chambre du bébé (!) afin que je lui explique les aménagements que nous prévoyons. Au milieu de tout ça, j’ai également veillé à ne pas faire la MILK avec H., mais je vous laisse imaginer comment peut se comporter un petit garçon de deux ans avec sa maman devant une inconnue (il est trop petit pour se souvenir de cette amie que nous ne voyons que quelques fois dans l’année) … Donc j’ai bien du m’occuper de lui …

Hier soir, nous mangions chez des amis communs. Nous étions quatre couples, heureux en ménage (enfin, il me semble lol), et surtout tous heureux parents de deux enfants ou presque, et cette amie …

Six enfants en tout de 5 à 2 ans, et deux femmes enceintes :  pardon mais c’est juste moi ou c’est le cauchemar de toute PMette ?

Je me suis revue début septembre 2013, au bord de cette plage qui est la nôtre à présent, entourée de ces mêmes heureux parents et de leurs tout jeunes enfants, discutant entre eux allaitement, quantités journalières de biberons et modes de garde … Mais nous ne faisions pas partie des heureux parents à ce moment-là, et j’avais ravalé avec peine mes larmes tout au long de la soirée, en me vengeant sur le pique-nique et en me félicitant de ma ligne parfaite en maillot (pathétique, oui) …

Nous ne le savions pas bien sûr, mais le lendemain de cette soirée a été retenue comme date de début de grossesse pour H. … Je donnerais pas mal de choses pour que ce soit la même chose pour mon amie aujourd’hui, mais je crains malheureusement que cela soit beaucoup plus compliqué pour eux …

Alors, hier soir, j’ai été mal à l’aise toute la soirée, j’ai essayé vainement de faire disparaître mon ventre, et j’ai surtout grincé des dents à plusieurs reprises suite à des réflexions et comportements peu délicats de mes potes – qui n’ont pas vécu les affres du désir contrarié d’enfant … Je ne dis pas que je suis irréprochable, mais il me semble avoir développé une sensibilité particulière sur le sujet …

J’ai également bien mesuré ces derniers jours ô combien mon amie est une meilleure personne que moi …

Jamais il y a trois ans je ne me serais mise dans de telles situations de mon plein gré (après tout, elle est venue en vacances par chez nous mais elle aurait pu aller dans bien d’autres endroits) … Jamais il y a trois ans je n’aurais pu m’intéresser aux enfants des autres et à mes amies enceintes comme elle le fait …

Je regrette de toute façon de m’être peu intéressée aux grossesses de mes copines survenues pendant notre parcours PMA … Je me suis d’ailleurs depuis excusée auprès de mes plus proches amies à ce sujet …

Mais j’aurais tellement aimé être une meilleure personne à ce moment-là …

A., si tu savais comme je t’admire et comme j’espère pour vous …

Publicités

16 réflexions sur “Une bien meilleure personne …

  1. Ton amie est une jolie personne. J’avoue qu’en fin de parcours, j’étais un peu comme elle. Lassée d’en vouloir aux autres, et contente des naissances de mes proches. Peut être est ce ma nièce qui m’a fait changer ? Peut être que détester les autres n’apporte pas grand chose au final.
    Je pouvais envier, oui, mais détester et insulter ou etre méchante, non. On ne devrait pas. On ne devrait pas se cacher derrière la souffrance pour se permettre de détester. Ce n’est que mon avis, et je sais qu’il n’est pas partagé, d’après ce que je lis ici ou là. Et c’est facile de dire ca une fois sortie du parcours. Mais voilà, c’est quand même ce que je pense.

    J'aime

    1. Non mais attends, je n’ai jamais détesté ou insulté mes amies enceintes ou collègues lol ! Je n’en voulais pas aux autres …
      J’espère que ce n’est pas ce qui transparaît de mon billet …
      Je voulais juste dire que pendant mon parcours PMA, je me suis protégée, en évitant Facebook notamment, en prenant moins de nouvelles de mes amies enceintes que si j’avais été dans un autre état d’esprit … Et en essayant d’éviter certaines soirées ou vacances avec enfants et gros bidons, bien que ce ne soit pas toujours possible …
      Je n’ai jamais détesté ces personnes, je me demandais juste pourquoi ce bonheur était plus difficile à atteindre pour nous que pour eux … Comme je continue à le faire pour toutes les copinautes encore en attente, et pour cette amie, notamment …

      J'aime

      1. Je ne parlais pas de toi, excuse moi 😂 c’est pas du tout ce qui transparaît de ton article. C’est juste que certains comm m’ont chauffé sur d’autres blogs 😉 t’inquiète !

        Aimé par 1 personne

      2. Aïe ok … Je crois que je vois de quoi tu parles … Problème de timing hasardeux car je n’ai lu ces billets qu’après avoir posté le mien lol …
        J’espère que tu vas bien, bises.

        J'aime

  2. C’est beau. Je me reconnais bcp. J’ai une amie qui a un petit garçon, un miracle FIV, une grossesse difficile, le miracle aussi qu’il soit là aujourd’hui. Elle se réjouit sincèrement de ma grossesse, vient de me proposer une sortie entre filles pas plus tard que ce matin. J’admire ! Et comme toi j’essaie de faire attention en sa présence parce que ce 2ème enfant que je couve je sais qu’elle n’aura jamais la chance de pouvoir seulement essayer de le concevoir…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ton commentaire …
      Et oui c’est toujours délicat ces situations … Mais je pense que ton amie savoure sa chance d’avoir son petit garçon aujourd’hui …
      Bises.

      J'aime

  3. Enchantée! Franchement, je n’aurais pas fait mieux que toi, je me reproche souvent de ne pas être capable d’aller au-delà de mes propres réactions, ton amie illustre magnifiquement que c’est une limite à dépasser. Je ne dirai pas une meilleure personne mais tout au moins une bien belle personne…

    Aimé par 2 people

  4. Cet article confirme à l’inverse que tu es une bien belle personne. Ton amie aura cerné ta délicatesse. C’est difficile parfois de se réjouir pour les autres mais quand ça m’arrive de m’intéresser aux grossesses et aux enfants de mes proches, c’est profondément sincère.
    Ma dernière expérience en date, trois couples avec enfants dont ma petite soeur (enceinte en +), ressemble à ce que tu décris. Et je ne me suis jamais sentie écartée, blessée ou mal à l’aise, à peine envieuse car j’ai d’autres éléments dans ma vie qu’eux m’envient. J’avais ma place avec ma différence. Et surtout la conviction qui ne me quitte pas qu’un jour ce sera moi.
    Bisous Marie :*

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Pénélope, ton commentaire me touche beaucoup …
      Et je suis contente de voir que tu ne souffres pas des moments passés en compagnie d’enfants et de femmes enceintes … Bien sûr que chacun a quelque chose que l’autre lui envie, et que la vie n’est jamais toute rose chez personne … Mais voilà, il y a quand même eu des situations pendant notre attente où je n’en menais pas large …
      Bref, bien sûr qu’un jour ce sera toi ! Bientôt ! 🙂
      Bises.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s