Papillons

Surement à cause de la potentielle arrivée imminente de J1 et du cafard qui irait avec, j’ai pensé d’un coup à une chanson fort triste des Wriggles, un groupe français très atypique que nous apprécions beaucoup avec Lui.

Nous les avons vu en concert il y a bien longtemps à Cannes, et je me souviens m’être sentie presque mal au moment de cette chanson, à avoir envie de sangloter comme une débile … Pourtant, à l’époque, le désir d’enfant était bien loin, mais je ne sais pas, cette chanson a toujours fait écho en moi …

C’est un bouquet sans fleur
Une fleur sans parfum
Un parfum sans odeur
Une odeur sans plus rien
C’est une idée sans mot
C’est un mot sans pensée
Une pensée sans cerveau
Un cerveau sans passé
C’est un bijou sans corps
C’est un corps sans envie
C’est une envie sans mort
C’est une mort sans lit
Une chanson sans début
Un début sans histoire
Une histoire sans vécu
Un vécu sans mémoire
Nous avions tout notre temps
Ou celui des papillons
Pour faire nos enfants
Aussi beaux que nous étions
C’est un ciel sans espace
Un espace sans limite
Des limites sans trace
Une trace sans suite
C’est un amour sans cœur
Un cœur sans pulsation
Une pulsation sans heure
Une heure sans sensation
Un jardin sans verdure
Une verdure sans couleur
Une couleur sans peinture
Une peinture sans auteur
C’est un chemin sans fin
Une fin sans baiser
Un baiser sans humain
Un humain sans bébé
Nous avions tout notre temps
Ou celui des papillons
Pour faire nos enfants
Aussi beaux que nous étions
C’est un rire sans bouche
Une bouche sans peau
C’est une peau sans douche
Une douche sans eau
Une larme sanglot
Un sanglot sans bougie
Une bougie sans cadeau
Un cadeau sans ami
Un désir sans berceau
Un berceau sans prénom
Un prénom sans marmot
Un marmot sans poumon
C’est un amour sans cœur
Ce sont deux cœurs sans fruit
Comme deux fruits sans fleur
Comme deux fleurs sans pluie
Nous avions tout notre temps
Ou celui des papillons
Pour faire nos enfants
Aussi beaux que nous étions
Nous avons tout notre temps
Plus celui des papillons
Pour faire nos enfants
Aussi forts que nous serons

Et pourtant, nous n’avons pas connu l’immense douleur de perdre un tout petit bébé, mais je retiens toujours mes larmes à grand peine lorsque je l’écoute, ou simplement lorsque je lis les paroles … Peut être parce que je pense à tous ceux à qui c’est malheureusement arrivé ? 😦

Pour parfaire l’explication de texte, le titre de la chanson est donnée en référence à l’espérance de vie des papillons monarques, qui peuvent vivre jusqu’à 9 mois, qui comme vous le savez mieux que quiconque est aussi la durée d’une grossesse …

J’espère ne pas avoir trop plombé l’ambiance, et je vous invite surtout à découvrir cet excellent groupe, malheureusement dissous depuis …

Et j’attire votre attention sur les deux derniers couplets : le passage du passé au présent « nous avons tout notre temps », l’utilisation de « plus celui des papillons » (c’est à dire le temps de la grossesse) au lieu de « ou celui des papillons », et le changement d’adjectif beaux / forts me donne envie d’y voir une note d’espoir …

Publicités

4 réflexions sur “Papillons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s