On ne se refait pas

Parmi son déballage de clichés sur l’infertilité, ma généraliste m’a tout de même prescrit des compléments alimentaires à gogo (vitamine D et fer pour le tonus, et passiflora composé en homéopathie pour le stress, en plus de Ergynatal que je prenais déjà pour l’acide folique), et des analyses de sang pour faire un petit bilan (ferritine, glycémie, hématologie et marqueurs thyroïdiens – RAS tout semble dans les clous).

Malgré ce qu’elle pense visiblement de l’infertilité, elle m’a proposé également de rajouter un bilan hormonal, pour voir ce que ça dit de ce côté-là en milieu de phase lutéale (pour rappel, bilan normal à J3 en juin dernier).

Je l’ai donc fait jeudi dernier, à DPO 6 a priori, et les résultats sont les suivants :

  • FSH : 2,8 mIU/mL
  • LH : 0,6 MUI/mL
  • Progestérone : 22 ng/mL
  • Prolactine : 7,7 ng/mL

De ce que je comprends, tout semble donc correspondre à un milieu de phase lutéale …

Mais évidemment, j’ai essayé, vainement, de chercher entre les lignes si on pouvait déjà détecter dans ces résultats un (tout) début de grossesse …

Comme si une ligne b-HCG aurait pu apparaître par magie sur le compte-rendu …

Je sais au fond de moi qu’à DPO 6 c’est bien trop tôt pour cela, même s’il y a eu fécondation, la nidation a à peine eu lieu ou même pas encore …

Et de toute façon, la prolactine et la progestérone augmentent au fur et à mesure de la grossesse, et la FSH elle diminue jusqu’à être proche de zéro, mais pas à partir de trois semaines d’aménorrhée lol (ou même 4 ou 5) ! En plus, je m’enquille 200 mg de progestérone tous les soirs, alors je suppose que ça joue sur le résultat …

Bref, incorrigible un jour, incorrigible toujours ! 🙂

Bon, néanmoins, n’hésitez pas à me faire signe si vous voyez quelque chose qui vous interpelle dans ces résultats !

Publicités

4 réflexions sur “On ne se refait pas

  1. en meme temps, a part la vitamine D (qui n’est pas pour le tonus, ni vraiment le fer non plus d’ailleurs), y’a pas grand chose de ce qu’elle t’a donne qui va influencer ta fertilite… et la prise de sang ne va rien reveler de ce cote la non plus… bref, elle est vraiment a cote de la plaque ta generaliste !

    J'aime

    1. Ah non mais je sais bien, je ne la consultais pas pour ma fertilité lol. Je suis crevée et à fleur de peau en ce moment, donc un peu de fer et de vitamine D ne peuvent pas faire de mal dans ces cas là. La prise de sang aurait pu révéler un taux très bas de progestérone par exemple, signe d’une phase lutéale faible. Non vraiment à part ses remarques c’est un bon médecin lol.

      J'aime

  2. La vitamine D a un rôle essentiel dans la fertilité. Lors de mon bilan de FCR à répétition, le spécialiste que j’ai vu l’a pointée du doigt et m’a demandée de me supplémenter régulièrement (bon ok ça n’a rien changé mais ça fait vraiment beaucoup de bien au moral).
    Je ne peux rien te dire sur tes analyses sur une éventuelle bonne nouvelle… Wait and see 🙂

    J'aime

    1. Oui c’est vrai que la vitamine D est très importante en général pour l’organisme. Là du coup j’ai des gouttes à prendre tous les jours, et j’avais pris une capsule méga-dosée en mars dernier. Je suis plutôt mate de peau et j’habite « au soleil », mais mon médecin me dit que ça ne veut pas dire grand chose, et qu’il faut souvent supplémenter quand même …
      Merci pour ton commentaire Carotte !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s