La cicatrice

Laisser faire, mais pas vraiment lâcher prise … Je suis depuis deux cycles obsédée par ma cicatrice de césarienne …

Comme je vous l’ai déjà raconté, je n’ai pas eu de mal à digérer le fait d’avoir accouché par césarienne, tout ce qui m’importait à ce moment-là c’était que H. aille bien … Je m’en suis plutôt très bien remise physiquement en plus, j’étais debout 6h après, et dès les premiers jours, à part pour me lever/sortir du lit, je n’avais pas de gêne ou de douleur particulière …

La cicatrice en elle-même n’est ni moche ni jolie, elle est très basse évidemment et ne se voit donc que dans l’intimité … Cela ne me gêne absolument pas, elle fait finalement partie de moi et de mon chemin vers la maternité …

Par contre, depuis le billet de Maxélie sur son dernier transfert (gagnant !), je m’interroge : est-il possible qu’une cicatrice de césarienne puisse gêner la fécondation ?

Visiblement, chez elle, à cause d’adhérences, la cicatrice a créé un chemin de passage plus « tortueux » qu’à l’ordinaire … Du coup, forcément, je me demande si cela pourrait être mon cas …

En plus, depuis que j’ai retrouvé des cycles, je ressens plutôt bien les différents moments du cycle, et je trouve parfois les alentours de la cicatrice très durs et tendus (comme ce week-end par exemple, alors que je ne suis aujourd’hui qu’à J12). Bon, j’ai la chance d’avoir – pour l’instant – le ventre ferme et les abdos assez marqués, et cet endroit coïncide un peu avec les fameux abdos obliques, alors peut-être n’est-ce que ça, renforcé par les ovaires qui travaillent ?

Bref, je ne peux pas m’empêcher de cogiter, vous me connaissez à présent, alors je suis preneuse de tout témoignage à ce sujet …

Publicités

14 réflexions sur “La cicatrice

  1. C’est vrai que les adhérences peuvent poser problème selon leur emplacement mais ça n’empêche pas la fécondation s’il doit y en avoir. On me l’avait dit lors de mes hystero. Ma mère pour mes frères et moi a subit 3 césariennes, bon elle n’avait pas de souci de fertilité à la base mais c’est le seul exemple qui m’est venu

    J'aime

  2. Césarienne aussi par ici. J’ai enchainé complications sur complications le risque principal etait d’avoir des synéchies qui pourraient empêcher la nidation. J’avais eu des échos post-opé qui n’en montraient pas, mais ils m’avaient conseillé de passer une HSG pour être vraiment sûr si je ne tombais pas enceinte après plusieurs mois d’essais. Pas eu besoin dans mon cas (pourtant j’étais vraiment un « cas » de césarienne avec complications. J imagine que tu as eu des échos depuis ?!

    J'aime

    1. Oui c’est évident que tu as vraiment eu des suites bien compliquées après ta césarienne … Et le fait que vous ayez conçu votre petit deuxième naturellement est tellement gage d’espoir ! 🙂
      De mon côté, j’ai eu plusieurs échos oui depuis l’accouchement et une HSG il y a quatre mois, et visiblement personne n’y a rien vu … Le billet de Maxélie m’a plutôt mis la puce à l’oreille sur l’étape de « passage » des spermatozoïdes en vue de la fécondation, avant même de penser à une éventuelle nidation …
      Ah ça, j’ai pas fini de cogiter !

      J'aime

  3. J’avais posé la question à ma première gyneco qui m’avait dit que la cicatrice était tellement basse et petite que ça ne gênait pas. A l’hysterographie ils m’ont dit que j’avais un petit nodule sur la cicatrice à surveiller en cas de grossesse. Puis les IAC difficile et le transfert de FIV aussi. Il y a qqch de pas net mais ça n’a pas l’air d’influencer la nidation, en tout cas pas cette fois!

    J'aime

    1. Ma gynéco ne m’a rien dit lors de ma dernière hystérogaphie en juin, mais j’avoue n’avoir absolument pas pensé à demander non plus …
      Ton billet m’a vraiment fait tiquer ! Ce n’est pas tant la nidation qui m’inquiète, c’est d’abord le passage des petits nageurs en vue de la fécondation (vu que pour l’instant nous sommes en essais « bébé couette »), et je suppose que c’est bien ce que tu veux dire par IAC et transfert de FIV difficiles … 😦

      J'aime

  4. Césarienne par ici aussi. Sans complication et avec une cicatrise sans histoire.
    Ton billet me met la puce à l’oreille. Car pour l’instant nous ne sommes pas encore en essais, mais cela ne va pas tarder. Cette histoire de cicatrice m’a toujours fait flipper. J’ai peur que ça gène la nidation s’il y a des adhérences.. Pourtant tout le staff médical me dit le contraire.
    Bref, je comprends que tu cogites. Je fais pareil de mon coté.

    J'aime

    1. Je ne voulais pas te faire flipper ! De toute façon, visiblement, une écho et une HSG permettent de faire le point … Tu seras toujours à temps d’en faire le moment venu …
      Par contre, au vu de vos commentaires, je trouve le nombre de naissances par césarienne de plus en plus élevé, il y a matière à investiguer là-dessus aussi (je ne le découvre pas aujourd’hui hein, mais disons ça me fait tiquer là) …

      J'aime

  5. Tu me fais penser que j’ai également un nodule sur ma cicatrice de césarienne. Pff j’avais oublié tiens. L’ancien gynécologue l’avait vu pendant lhysteroscopie. Bref j’en parlerai demain avc la sage femme

    J'aime

    1. Je ne voulais pas vous effrayer ! Mais il est vrai qu’une cicatrice de césarienne ce n’est pas anodin, et je pense qu’il faut la surveiller, et ne pas hésiter à poser des questions à ce sujet au personnel médical … Peux-tu stp nous tenir au courant de ce que te dit ta sage-femme ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s