L’obsession

Difficile de se voiler la face, je suis clairement obsédée par mon envie d’un deuxième enfant …

Mais au-delà de l’envie, donc, j’étends cette obsession autour de moi,  en connaissant notamment l’écart d’âge exact entre les enfants de nos amis par cœur (oui ils ont quasiment tous déjà deux enfants vu que nous avons eu H. plus tard) : ça va de peu d’écart, 21 mois pour les plus rapprochés, à un peu plus de trois ans, en passant par le « ventre mou », entre 26 et 32 mois je dirais …

Encore plus flippant, je sais à peu près combien de temps a mis la plupart de nos amis pour avoir ce deuxième enfant une fois les essais lancés (oui les gens parlent beaucoup) : évidemment, vous vous en doutez, pas longtemps pour la plupart, entre 2 mois (si si) et 8 mois environ, mais plutôt dans les 4-5 mois … Ce qui fait que nous sommes déjà « au-dessus » de la plupart, ce qui commence à me faire un peu mal au cœur, alors que bien sûr je devrais relativiser car cela ne fait pas si longtemps que ça ET évidemment nous avons mis bien plus longtemps pour avoir notre premier enfant que la majorité de nos amis …

Et il y a la variante, où je me dis « tiens pourquoi n’ont-ils toujours pas de deuxième enfant ? » … Bon, le cas est peu fréquent, et parfois c’est par choix, mais malheureusement dans un cas, c’est que le deuxième n’est jamais arrivé (notons que les amis en question n’ont pas souhaité se lancer dans un parcours PMA car ils ont considéré que leur premier, 5 ans, les comblait suffisamment) …

Ce qui me fait peur c’est qu’une amie d’amis était comme ça, totalement obsédée par ce deuxième enfant qui ne venait pas (alors qu’ils n’avaient pas eu de souci pour leur premier, C2 ou C3 je crois), et ils ont fini par l’avoir grâce à une FIV (elle était d’ailleurs suivie par ma gynéco actuelle), pour un total de 4 ans d’écart avec le premier du coup – alors qu’ils souhaitaient des enfants rapprochés … Bon, pour l’anecdote, elle est maintenant enceinte du troisième, sans PMA et en C4 … Ils avaient décidé de tenter sans se prendre la tête pour ce troisième … de là à dire que c’est psychologique … 😦

Bref, je me fais peur, vraiment, je ne comprends pas comment j’en arrive là alors qu’avoir attendu un peu plus que la moyenne pour H. aurait du me préparer, ou me blinder un petit peu plus au moins … Bon, je pense que pour le premier enfant, je ne m’autorisais pas ce genre de pensées, car c’était vraiment trop douloureux, et puis il y avait l’effroyable incertitude bien sûr de ne jamais avoir d’enfants … Mais là, cela semble possible, vu qu’on a réussi une fois ET que j’ai à présent des cycles à peu près « normaux » visiblement, alors je m’autorise à y croire et à calculer ces fameux écarts d’âge …

« Il suffit de ne pas y penser », n’est-ce-pas ? 😉

Publicités

3 réflexions sur “L’obsession

  1. Dans la situation où un premier enfant a mis longtemps pour arriver, une fois que l’on franchit le pas d’oser espérer un 2ème, je pense que c’est très difficile de « ne pas y penser », calculer, psychoter, voir des signes, etc. Je te souhaite que ces espoirs deviennent réalité bien vite !

    J'aime

    1. Merci pour ton message … Je me disais qu’au contraire je devrais pouvoir relativiser vu que nous avons la chance d’avoir déjà H. Mais il faut croire que tu as raison : la crainte de ne pas réussir à faire le deuxième est très présente car on l’a déjà eue pour le premier …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s