Fucking DPO

Promis, j’essaie de respecter mon engagement de n’avoir que des pensées positives, mais je dois dire que la tâche ne m’est pas facilitée : j’ai une crève monstre depuis mardi soir, ce qui fait que je dors très mal, et que j’ai été dans le brouillard total hier toute la journée …

Mais ce qui me chagrine en fait, outre mon état physique, c’est que je me souviens que j’avais souvent la crève pendant les DPO de nos essais pour H. … Et que je craignais à chaque fois que ça n’aide pas le truc à fonctionner (à raison donc, car je ne me souviens pas avoir été malade pendant les DPO de la réussite) … J’ai rappelé ça à mon mari, et il m’a dit que c’était stupide et que la majorité de nos tentatives pour H. s’est située entre l’automne et le début du printemps à Paris, et que c’est pour ça que j’étais malade vu le temps pourri en général (réussite pour H. début septembre donc météo pas encore trop mauvaise – CQFD d’après Lui).

C’est sûr que là, après les jours plus qu’humides que nous avons eus dans ma région (euphémisme vu le bilan malheureusement tragique), difficile de ne pas tomber malade. Bon, d’ailleurs, H. aussi est un peu malade, alors il s’est réveillé bien plus tôt que d’habitude en plus hier matin … ce qui n’a pas aidé pour mon état général hier (mais je mesure ma chance d’avoir ce petit bonhomme tout reniflant à accueillir dans notre lit au lieu de dormir une heure de plus …).

Bref, je ne vais pas vous étonner je pense, je ne « profite » pas trop des DPO … En plus, je me sens quand même bizarre depuis dimanche soir, comme je vous le disais, j’ai souvent envie de pleurer pour un rien, je n’arrive pas à me concentrer au travail, et je me sens « flagada » … Après mes recherches de lundi sur notre ami Google , il semblerait donc que je sois victime d’un SPM qui commence très tôt (et surement accru par utro-copain) … ou alors, c’est dans la tête, ça aussi ? 😉

Du coup je suis invivable avec mon pauvre petit Mari, on s’engueule pour un rien … ce qui me chagrine aussi …

Bon, nous partons trois jours chez mes parents tout à l’heure, j’espère pouvoir me reposer et me laisser envahir par la « positivité » (ou le positivisme ?) …

Avez-vous des astuces pour « profiter » au mieux des DPO ?

Publicités

12 réflexions sur “Fucking DPO

  1. Malheureusement aucune astuce n’existe. C’est pourquoi ces DPO nous rendent toujours plus folle. Occupe tes journées au maximum, peut-être que le temps passera plus vite. Et surtout, essaye de te convaincre qu’aucun signe ne peut exister avant la nidation et la production d’HCG. Courage, et bon week-end 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. La prise de progestérone flingue l’énergie, c’est clair !!! Et ça rend hyper sensible (pour ma part je me souviens même avoir eu des idées noires !).
    Oui, les DPO sont une vraie torture, et il n’y a malheureusement rien à faire.
    Allez courage 🙂

    J'aime

  3. J’ai jamais pu profiter des dpo… J’oscillais entre « je suis peut être enceinte là » et ne pas y croire, même après tous ces transferts. Planifie toi un max de trucs pour t’occuper d’ici le résultat, et courage

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s