H. m’a réparée ?

Dès le diagnostic OPK posé, en septembre 2012, et après googlisation intensive (on est un peu geek sur les bords avec Lui, et il est très curieux surtout), je me souviens avoir noté que pas mal d’articles mettaient en avant le fait que souvent les choses s’arrangeaient après une grossesse … Enfin, encore faut-il réussir à en avoir une !

Notre Dr D. lui, lors de notre premier rendez-vous, m’avait dit, en plaisantant à moitié comme il savait si bien le faire, qu’il faudrait qu’on fasse attention à la quarantaine car comme ma réserve ovarienne allait baisser inéluctablement, ma fertilité reviendrait surement à la normale assez tardivement, et donc un accident n’était pas à négliger … Je vous rappelle que j’avais 30 ans à l’époque, donc ça m’a doucement fait rigoler « oui enfin, on va peut être essayer d’avoir un enfant avant » … Et lui d’insister « oui oui bien sûr, mais je vous assure, j’ai beaucoup de patientes qui reviennent me raconter leur grossesse surprise à plus de 40 ans » … OK …

Bref, nous avons eu la chance infinie d’avoir notre petit H. avec la stimulation appropriée, et après mon retour de couches quatre mois après l’accouchement, des cycles relativement réguliers semblent s’installer … Et des cycles avec toutes les manifestations « normales » : c’est à dire tiraillement aux ovaires et glaire au bon aspect au bon moment (même avec la stim je n’avais jamais noté une aussi belle glaire), et également règles très abondantes, preuve d’une belle muqueuse (désolée pour les détails so glamour).

Impatiente un jour, impatiente toujours, en juin, je prends comme prétexte nos difficultés passées pour avoir H. pour demander un bilan à ma gynéco pour le petit deuxième … Et là, le verdict est sans appel : l’écho de réserve ovarienne à J3 est irréprochable : 14 follicules en tout, alors qu’il y a trois ans j’avais plus d’une trentaine de micro-follicules sur chaque ovaire … Sans parler de mon AMH, qui a vertigineusement chuté : 227 pmol/L (31,8 ng/mL) en 2012 contre 30,49 pmol/L (4,27 ng/mL) à présent. Divisée par 7 tout de même ! Et donc j’ovule visiblement naturellement, et de façon a priori « normale », si on se réfère à l’écho à J9 la semaine dernière et au test de Huhner hier.

D’après ma gynéco actuelle, ce n’est pas la grossesse, c’est l’âge seulement qui a joué son rôle … Mais il me semble que trois ans ce n’est pas tant que ça tout de même pour faire chuter la fertilité … Et puis, il ne faudrait pas que cela continue à trop chuter tout de même … Peut-être est-ce une combinaison des deux ? En tout cas, je pense pouvoir remercier mon petit H. pour ça aussi, en plus de tout le reste

Bien sûr, je sais que ce n’est pas gagné pour autant, il y a tellement de paramètres qui rentrent en jeu dans la conception d’un bébé, et une part de chance, bien sûr, mais je voulais quand même vous apporter ce témoignage d’une « ancienne » OPK (je ne suis quand même pas à l’aise pour l’écrire, j’ai peur que ça me porte la poisse) …

N’hésitez pas à partager ici vos expériences, ou l’avis de vos médecins en général sur les OPK …

Publicités

4 réflexions sur “H. m’a réparée ?

  1. Hé bien! Mon gynéco m’a dit tout pareil quand, tout désespérée que j’étais, je lui ai demandé si mon « état » allait s’améliorer un jour… Il m’a répondu qu’en effet, en vieillissant, il était tout à fait probable que mes cycles se régulent d’eux-mêmes, car les OPK avaient tendance à s’atténuer avec l’âge. Ça me rassure d’avoir une info concordante, merci pour ton article!

    J'aime

  2. Mon gyneco m’avait tenu ce discours. Je ne suis pas OPK mais j’avais un rapport LH/FSH inversé qui ne posait pas de problème pour l ovulation (mais qui pouvait nuire à sa qualité) bref, je rencontre mon gyneco actuel en juin, je lui parle de ce rapport LH/FSH inversé et il m â explique que j avais pris 4 ans depuis le bilan et que certainement que mes hormones étaient moins « fortes » et donc ce rapport était certainement remis en ordre.
    Clairement ma grossesse de mon fils m’a réparé pour avoir la chance d’être tombée enceinte « seule » mais mon problème à moi etait l endometriose qui de manière vraisemblable n’a pas eu le temps de revenir mettre son bordel.
    Une copine de blog OPK â mîs 2 ans pour son premier puis le deuz s est invité en quelques cycles d’essais sans traitement. Je croise que ca soit le cas pour toi

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s