Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place

Bon on va dire que ce blog me sert de psychanalyse gratuite, ok ? Ou de confessionnal …

Car je dois vous confesser que je suis assez maniaque du rangement … il paraît que ça s’approcherait du TOC …

Vous voyez Monica dans Friends ? Je suis exactement pareil pour le rangement : je décide d’une place pour chaque objet et ensuite il ne faut pas qu’il bouge d’un millimètre … J’avoue que notre appart ressemble toujours un peu à un appartement témoin, où personne n’y vivrait …

Je précise bien « rangement » et pas « propreté impeccable », non ce qui m’importe c’est vraiment que tout soit « à sa place » … ce qui hérisse toujours mon Mari …

Néanmoins, il est très compréhensif et me facilite la tâche … Jamais de caleçon qui traîne !

Et je crois que je déteins sur H., ou alors c’est une phase normale pour un enfant de son âge … Mais il est vraiment très drôle, il comprend quand on lui dit de ranger, et parfois il déplace de lui-même un jouet ou un livre qui n’est pas à « sa place ».

Bref, moins je me sens bien dans ma vie, plus il faut que je range … Je vous laisse imaginer à quoi ressemble mon intérieur un jour de J1 lorsque nous sommes en essai bébé !

Et vous, maniaque ou bordélique ?

Publicités

6 réflexions sur “Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place

  1. Bordélique…. C’est plus fort que moi je ne peux pas ranger tous les jours sinon j’ai l’impression de ne faire que ça. Alors je range par vague, même ça me donne 2 fois plus de boulot sur le moment…. et bien sûr Monchéri n’est pas mieux que moi…

    J'aime

    1. Oui voilà, je me dis que ranger au fur et à mesure ça donne l’impression de moins perdre de temps à ça, en fait, donc la grosse fainéante que je suis est encore plus satisfaite. 🙂

      J'aime

  2. Tout pareil mais plus dans la propreté que le rangement en fait 😉 mais de toutes manières quand on veut tout contrôler et planifier on est comme ça avec tout ce qu’on considère être de notre responsabilité … Mais c’est fatiguant et en ce qui me concerne, si la grossesse n’a pas réparé mes OPK, la PMA aura eu le mérite de me faire un peu lâcher prise parce que pour le coup, je n’avais plus le contrôle ! Mais comme on dit « chassez le naturel, il revient au galop …;) »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s